Stephen Hawking, le philosophe de l'univers

Bien que lourdement handicapé par la maladie de Charcot* qui l'empêchait de se mouvoir, de manger seul, et même parler, Stephen (William) Hawking restera l'un des plus grands cerveaux de l'univers. Physicien théoricien et cosmologiste, le Britannique, qui s'est éteint mercredi à l'âge de 76 ans, a consacré sa vie à la recherche scientifique. Ses contemporains lui doivent ses célèbres travaux sur les trous noirs ou la cosmologie quantique. Le grand public découvrira ce brillant génie à la publication de son livre de vulgarisation "Une brève histoire du temps " devenu un véritable best-seller mondial. Grâce aux méthodes mathématiques d'un autre grand nom de la science, Roger Penrose et parce qu'il avait compris l'importance des idées de John Wheeler sur les trous noirs, Stephane Hawking va marquer profondément la physique théorique durant les années 1970 et 1980. Le chercheur se fera un nom en découvrant le rayonnement des trous noirs. Autant de recherches qui le conduiront à développer un véritable modèle cosmologique connu sous le nom de modèle de Hartle-Hawking. À la fin du XXeme siècle, l'astrophysicien devient un partisan de la " théorie M " qui permet de mieux comprendre l'origine de l'entropie des trous noirs. Howking publiera d'ailleurs un nouveau livre de vulgarisation en 2001 : "L'univers dans une coquille de noix". Le chercheur fut titulaire de la prestigieuse Lucasian Chair of Mathematics de l'université de Cambridge jusqu'en 2009. Stephen Hawking n'a jamais décroché le prix Nobel de physique. Il a toutefois reçu trois millions de dollars en 2012 pour ses travaux de la Fundamental Physics Prize Foundation. Marié deux fois, et père de trois enfants, le chercheur a souvent prêté son image dans des films et séries télévisées. Il ne s'interdisait pas de critiquer ses contemporains : il s'était prononcé contre le Brexit notamment. Les déclarations de Stephen Hawking créeront parfois des polémique, comme lorsque l'astrophysicien soutiendra que la philosophie était morte. Selon lui, les philosophes ont été selon lui remplacés par les scientifiques pour répondre aux grandes questions sur l'univers et le temps. Le génie de Hawking continuera à rayonner dans l'univers. Depuis 2009, un astéroïde porte son nom en son honneur. * Dystrophie neuromusculaire attribuée à une sclérose latérale amyotrophique (SLA) Avec Agences