Quand on rate son feu d’artifices…